UNSAffichage n° 50 : tous en mouvement le 17 décembre !

Dans la continuité du conflit social initié par l’intersyndicale, le 11 décembre 2019 l’UNSA-SDIS de FRANCE était reçue en réunion bilatérale sur le système universel de retraite, par Madame Sophie LEBRET, conseillère spéciale auprès du haut-commissaire aux retraites et Monsieur MIRMAND, Secrétaire général du Ministère de l’Intérieur.

Pour l’UNSA-SDIS de FRANCE, étaient présents : Jérôme FRANÇOIS et Stéphane FOOS.

A l’issue de cet entretien, des avancées semblent se profiler :

  • Intégration de l’ensemble des primes statutaires dans l’assiette de calcul de la retraite,
  • Portabilité des 5 ans de bonification (possibilité de changer de métier en conservant cet acquis),
  • Sur-cotisation de 2 % au-delà de 27 ans (durée négociable) maintenue mais permettant d’augmenter la pension.
  • Sur-cotisation de 1,8 % au-delà de 27 ans (durée négociable), deux options seront proposées : soit la maintenir pour augmenter la pension de retraite, soit l’arrêter pour privilégier le pouvoir d’achat immédiat.
  • Les modalités du Congés pour Raison Opérationnelle (CRO) restent inchangées. La mise en place d’une prime d’invalidité est envisagée.

Dans le cadre des travaux avec la DGSCGC, des profils types de carrières vont être étudiés afin de faire des simulations entre le système actuel et le système universel de retraite envisagé.

Pour les SPP, dans l’attente de ces simulations, trop d’incertitudes subsistent sur leurs retraites. 

Pour les PATS, l’UNSA a défendu sans relâ­che les éléments à pren­dre en compte pour que ce projet de retraite ne crée pas de nou­vel­les injus­ti­ces. La mise en place d’un âge pivot à 64 ans en 2027 avec une montée en charge dès 2022 est pour l’UNSA une ligne rouge.

La fédération UNSA TERRITORIAUX, l’UNSA-SDIS de FRANCE et l’UNSA-SDIS 95 appellent à suivre massivement le mouvement social du 17 décembre 2019.

RAPPEL SUR LES SUR-COTISATIONS

Sur votre fiche de paye, il s’agit de la ligne CODE 722.00 – Sur cotisation CNRACL à un taux de 3,8 % :

  • 2,00 % permettent la bonification de 1 an tous les 5 ans (plafonné à 5 ans)
  • 1,80 % permettaient aux anciens de partir avec une retraite intégrant la prime de feu sur laquelle ils n’avaient pas cotisé. Mais aujourd’hui, elle est déjà intégrée dans l’assiette de calcul de la cotisation CNRACL « classique » (ligne 721.00).

BUS UNSA AU DÉPART DU VAL D’OISE

Le 17 décembre 2019, deux bus de l’UNSA seront au départ du Val d’Oise :

  • 11h00 à Pontoise, 5 avenue de la palette
  • 11h30 à Argenteuil, salle Jean Vilar, 9 Boulevard Héloïse

Vous inscrire

Renseignements au 09.64.06.73.29

LE COS A BESOIN DE VOTRE AVIS !

Début 2019, à la demande de l’UNSA, une mise en concurrence a été réalisée entre le Comité National d’Action Sociale (CNAS)  et le  Comité des Œuvres Sociales (COS).

Ce dernier a été retenu à l’issue du vote des agents du SDIS et, dans la foulée, a mis en place une commission « Évaluation-Innovation » pour améliorer les prestations proposées aux agents.

Le vendredi 6 décembre, cette commission s’est réunie. Seuls l’UNSA et SA ont répondu présent. Madame Cécile DE BESOMBES, de la mission innovation, va solliciter des utilisateurs des différents établissements (SDIS, MDPH, CD, etc.). Ces entretiens avec les personnes volontaires auront lieu avant le 15 janvier, dureront une vingtaine de minutes et pourront être physiques ou téléphoniques.

Si vous souhaitez donner votre avis sur le fonctionnement et les offres du COS, dans un but d’amélioration, envoyez-nous un mail à unsa@sdis95.fr.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com