Depuis quelques mois, les sapeurs-pompiers professionnels et les personnels administratifs et techniques du SDIS 95 se voient appliquer de nouvelles règles relatives au temps de travail. Nouvelles règles qui compliquent la planification de leurs gardes et qui hypothèquent considérablement la tenue des EJG !

Les cadres sont les premiers à avoir vu des restrictions imposées dans la planification de leur temps de travail. Nous avons interpelé l’Administration à plusieurs reprises pour redemander de la souplesse : courriers du 17 octobre 2017, du 21 mars 2018 et du 11 mai 2018.

[Temps de travail] Pas de miracle mais du nouveau pour les cadres

Et aujourd’hui ce sont tous les agents qui voient ces nouvelles règles compliquer la planification de leurs gardes. Mais le pire reste à venir !!!

Dès le 4 mars 2018, l’UNSA-SDIS de FRANCE rappelait que, suite au jugement de Nivelles en Belgique, il convenait d’être prudent et de ne pas anticiper en France car juridiquement rien ne l’impose.

[Communiqué] Affaire « Nivelles », bonne ou mauvaise nouvelle ?

D’autres organisations se sont empressées de crier victoire et de mettre en demeure les Directeurs de prendre des décisions immédiates et de faire éditer rapidement un document concernant les nouvelles règles à respecter…

En voulant briser le volontariat, ce sont les pompiers professionnels et les Personnels Administratifs et Techniques qu’ils mettent en difficulté.

Quand une fois de plus le dogmatisme syndical va couter cher aux agents…

Dans une vidéo de 20 minutes, l’UNSA-SDIS 95 vous explique tout ce qui va changer pour vous et ce ne sont pas de bonnes nouvelles…