UNSAffichage n°12-2019 : ça avance !


COMITÉ DES ŒUVRES SOCIALES : ÇA AVANCE

Par deux courriers (du 22 juin 2018 et du 2 février 2019), l’UNSA-SDIS 95 a sollicité une étude comparative concernant les prestations sociales assurées par le Comité des OEuvres Sociales (COS) et par d’autres organismes (CNAS, Plurelya, etc.).

Notre seul objectif est d’obtenir les meilleures prestations possibles pour les agents du SDIS 95. L’Administration va procéder à un sondage auprès des agents du SDIS.

Ainsi, avec le bulletin de salaire du mois de mars, il vous sera transmis un lien internet, ainsi qu’un code pour pouvoir faire votre choix. L’Administration a également élaboré une infographie reprenant 3 profils familiaux types avec chacun 2 situations fiscales différentes :

NOTRE AVIS :
S’agissant de prestations au bénéfice des agents du SDIS, nous nous félicitons qu’ils soient consultés. Cela correspond pleinement à notre conception de « représentants du personnel ».

D’ores et déjà nous vous invitons à participer massivement à ce sondage et à consulter les prestations offertes sur les sites internet :
• du COS : https://www.cosvaldoise.com
• du CNAS : https://www.cnas.fr

Toutefois, après étude, nous relevons un certain nombre d’inexactitudes dans les simulations proposées par l’Administration. Nous lui transmettons donc des correctifs à apporter, afin que les agents disposent d’éléments fiables pour faire leur choix en toute objectivité.

AFFAIRE SSIAP : ÉMISSION D’UN TITRE DE RECETTE

Nous gardons tous en mémoire l’émission « Envoyé Spécial » ayant pour titre : « Sous l’oeil des vigiles », diffusée le 31 mars 2016 sur France 2. Elle dénonçait la délivrance de diplômes SSIAP (Service de sécurité incendie et d’assistance à personnes), dans des conditions plus que douteuses, dans le val d’Oise, jetant ainsi l’opprobre sur le SDIS 95.

Le chef du service prévention d’alors était rapidement parti à la retraite, mais il a été convoqué le 16 octobre 2018 devant le conseil de discipline, dans le cadre de son statut SPV. Il a alors reconnu avoir perçu des sommes d’argent « pour la moitié des jurys, pour une somme de 200 € par jury ».

Forte de cette déclaration, l’Administration émet un titre de recette auprès de l’intéressé, pour un montant de 118.800 euros (1.188 jurys sur 4 ans /2 x 200 €uros).
A ce jour la procédure judiciaire est toujours en cours et son dénouement permettra peut-être d’aller au-delà…

UNE FICHE RÉFLEXE « AGRESSION »

Le 3 juillet 2017 nous demandions à l’Administration d’établir une « fiche réflexe » concernant les agressions envers les sapeurs-pompiers, notamment concernant la protection fonctionnelle des agents. C’est chose faite !
Lors du comité technique (CT) du 18 mars 2019 plusieurs annonces ont été faites :
• Mise en place d’une nouvelle fiche de remontée d’informations « agressions » regroupant les faits, la protection fonctionnelle ainsi que la liste des actions réflexes à mener.
• Renforcement du service juridique à 3 ETP (Équivalent Temps Plein) qui devient l’unique interlocuteur, pour un meilleur suivi des dossiers.
• Nouvelles garanties du SDIS : constitution systématique de partie civile et avance des dommages et intérêts pour les agents.