[UNSAffichage] Au travail !

thumbnail of UNSAffichage 2019-4

CONCERNANT LE COMITÉ DES ŒUVRES SOCIALES

Il s’agit, là encore, d’une « fake-news » visant à inquiéter les agents et provenant d’une organisation syndicale dont le secrétaire national à clairement ordonner : « Il faut des grèves partout ». Notre démarche a été explicitée dans le communiqué « UNSAffichage » du 24 septembre 2018, qui est toujours consultable sur notre site internet.
Évidemment l’UNSA-SDIS 95 n’a jamais demandé à quitter le COS.

Pourquoi une organisation syndicale voudrait-elle mettre fin à des prestations sociales ?

Au contraire ! Le 22 juin 2018, nous avons simplement transmis un courrier au président du SDIS pour demander une étude comparative entre les prestations du COS et celles d’autres organismes. Notre seul objectif : obtenir le meilleur pour les agents du SDIS.

POURQUOI ?

Parce qu’au fil de nos réunions d’informations, nous avons constaté de fortes interrogations de la part des agents, concernant l’accès aux prestations du COS. Ces interrogations se sont vues renforcées, notamment depuis la fiscalisation du dispositif « propriétaire-occupant » qui a comme effet mécanique d’augmenter le quotient familial.
Si l’étude comparative confirme que le COS est le meilleur prestataire pour les agents du SDIS 95, tant mieux !

STOP AUX FAKE NEWS ET PLACE AU TRAVAIL

Comme nous l’annoncions, de nombreuses fake news circulent et polluent les échanges et les négociations.

  • NON la garde 24 ne sera pas décomptée 14h.
  • NON les agents logés, en unités opérationnelles, ne travaillerons pas plus, toutes les simulations montrent même le contraire.
  • NON personne ne perdra « son logement », même en cas d’accident de vie et de sortie provisoire du dispositif.
  • NON le taux de l’IAT n’est pas déjà entendu à 5 ou à 6,5, etc.

Le vendredi 18 janvier, l’Administration a réuni les organisations syndicales pour un « comité de pilotage de lancement des travaux », afin de présenter un projet global, imbriquant plusieurs dossiers.
Au regard de l’importance du sujet, l’UNSA-SDIS a demandé et obtenu une réunion supplémentaire dédiée spécifiquement au dispositif « propriétaire-occupant ».

NOTRE AVIS

La méthode proposée par l’Administration nous convient dans la mesure où « tout est sur la table »
et que nous pouvons d’ores et déjà travailler sur chacun des sujets et faire des contre-propositions.

Dès le 18 janvier après-midi, l’UNSA-SDIS 95 était au travail. Nous avons identifié des précisions complémentaires à demander à l’Administration, des points positifs, des points négatifs mais aussi des points de blocage forts.

Il est normal que les premières propositions de l’Administration ne nous donnent pas satisfaction. Nous entrons juste dans une séquence de 4 mois de travail et de négociations avec l’objectif de défendre au mieux les agents et notre service public.

DES TEXTES À CONNAITRE

Temps de travail (TT) :

Régime indemnitaire (RI) :

DES SERGENTS SUPPLÉMENTAIRES POUR LE SDIS 95

Lors de la réunion du 18 janvier, l’Administration a annoncé vouloir recruter des sergents supplémentaires, issus du concours interne de sergents SPP, organisé par le SDIS 78. Les agents du SDIS 95 qui seraient intéressés peuvent déjà s’inscrire !
Les dossiers peuvent être retirés jusqu’au 13 février et la date limite de retour est fixée au 21 février 2019.
Les conditions d’accès sont décrites à l’article 4 du décret n° 2012-521, en l’occurrence quatre ans de service au 1er janvier 2019.

 

Téléchargez le communiqué au format .pdf en cliquant ci-dessous :

thumbnail of UNSAffichage 2019-4

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com