Suite au drame qui s’est noué le 4 septembre dernier, au cours duquel un jeune caporal de la BSPP a perdu la vie, l’UNSA-SDIS 95 s’exprime dans la Gazette du Val d’Oise sur les violences envers les sapeurs-pompiers.

Dès le lendemain de cette tragédie, ce sont deux équipages du SDIS 95 qui se sont retrouvés menacés dans les mêmes circonstances.